Expérience personnelle, conclusions personnelles

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories.
Avatar de l’utilisateur
Celiel
Verte Lanterne
Messages : 2787
Inscription : sam. janv. 12, 2008 1:37 pm
Localisation : Les marches oranges - amphi DD

Re: Expérience personnelle, conclusions personnelles

Message par Celiel »

Il y a une dizaine d'années, j'ai passé une année scolaire aux USA.
Je vais vous passer les détails, mais ça s'est très mal passé avec ma 1è famille d'accueil la famille K., qui a finit par me virer comme une malpropre (entre autre pour avoir foutu une claque à leur pourri gaté de 4 ans - il était en train de me taper avec une batte de baseball pour ma défense ... mais bon c'est vrai que j'avais pas à le frapper - ça c'est pour faire court, parce qu'ils m'ont aussi accusée de pas mal de choses infondées, enfin bref c'était des pro armée tout ça tout ça, le père trouvait que je ne le respectait pas parce que je refusais de le laisser dire que le métissage dégénérait la race blanche. Bon je vais pas en rajouter) au bout de 7 mois, j'ai été changée de famille, d'école, d'état, du jour au lendemain, sans pouvoir jamais m'expliquer ou dire au revoir. J'ai mis des années à m'en remettre, et aujourd'hui ça fait partie de moi.

Bon, je disais que j'ai eu une vie calme, cette affaire là c'est un peu ma fêlure personnelle. Bref, j'avais fait mon deuil de mes explications, et voilà-t-y pas que H. leur fille ainée me propose d'être son amie sur FaceBook.
Alors d'une :booh:
de deux :pascontent:
J'ai eu envie, sur le coup de lui répondre "do you even realize what I've been through ?" donc évidemment je me suis retenue parce que ça aurait pas été très constructif.
Finalement ça fait quelques jours que j'ai vu ça (il faut dire que je vais pas souvent sur FaceBook) et pour l'instant ça m'a totalement bloqué je me suis déconnectée en 4è vitesse en essayant de refouler tout ça. Du coup, ça me travaille un peu : j'hésite à lui répondre, à lui demander ce qu'elle me veut ... C'est peut être une chance de m'expliquer, ou peut être qu'elle cherche juste à agrandir son réseau (si c'est pour l'avoir sur mon FaceBook sans même discuter, c'est carrément pas la peine ça me ficherait trop les boules rien que d'y penser) ... Ça me fait un peu peur, parce qu'une grande partie de la personne que je suis devenue est construite sur cette expérience, s'expliquer c'est peut être mettre en danger l'équilibre précaire que j'ai construit sur la certitude que jamais cette situation ne se dénouerait, et puis après toutes ces années, quel intérêt ? En même temps, il y a 10 ans j'aurais sauté sur l'occasion de discuter, alors d'un coté je me dis que je le dois à l'ado blessée d'il y a 10 ans ...

Donc voilà. Je n'en ai encore parlé à personne de mon entourage, j'y réfléchissais cette nuit, et je me suis souvenue de ce topic : du coup je viens un peu vider mon sac ...!
The earth is a bitch We've finished our news Homo Sapiens have outgrown their use
All the strangers came today And it looks as though they're here to stay
(David Bowie)

Avatar de l’utilisateur
canard de feu
Sergent
Messages : 601
Inscription : sam. mars 07, 2009 6:06 pm
Localisation : reims
Contact :

Re: Expérience personnelle, conclusions personnelles

Message par canard de feu »

just do it! Explique toi t'as plus 15 ans!!!
coin coin fire fire coin coin! Tremble le canard de feu est enfin là!

Avatar de l’utilisateur
Del Mar Aria
Sergent
Messages : 567
Inscription : mer. déc. 03, 2008 11:50 am
Localisation : Loin de la meeeeer !

Re: Expérience personnelle, conclusions personnelles

Message par Del Mar Aria »

Portgas D.Corona a écrit :Au fait quelqu'un va au Ski ici? ._.
Non. Et pourtant j'habite à la montagne.
Explication : il y a quatre ans, je skiais tranquillement vers chez moi, dans une station assez fréquentée mais pas en surcharge ce jour là. Il faisait beau, la neige était excellente, que du bonheur. Loulou était parti faire l'andouille sur un mur de bosses avec mon père. Normal.
Je descends ma piste tranquille, en serrant un peu sur la droite parce que la neige était meilleure à cet endroit. Je vois du coin de l'oeil un autre skieur descendre à toute allure la piste en prenant les bosses un peu n'importe comment, mais je ne m'inquiète pas outre mesure : la piste est large, je suis au bord, aucune chance de me le prendre.
Eh ben si. Et bien encore. Collision par derrière, moi qui part en vol plané... en dehors de la piste, dans le creux qui la longe. Gamelle monumentale, coup du lapin, souffle coupé, les skis qui me tombent sur la gueule (vive les épaisseurs, ça amortit), roulé boulé, atterrissage 6 mètres plus bas, piste non visible. Je suffoque et je râle avant de pouvoir retrouver ma voix et j'appelle. Personne. Ce connard s'était barré.
J'entends d'autres personnes descendre, j'appelle, sans résultat. Evidemment, pas de réseau, donc le téléphone n'a aucune utilité.
Pas de panique, tout va bien, je n'ai a priori rien de cassé, juste très très mal au sternum et aux côtes. Je suis remontée toute seule comme une grande en traînant mes skis et mes bâtons, puis à la station.
Comme une conne, j'ai continué à skier après avoir retrouvé mon mari et mon père (et j'ai bien dégusté), dans l'espoir notamment de retrouver l'abruti pour lui faire part de mon point de vue.
Retour à la maison atroce, douleurs multiples, difficultés à tourner la tête... Je consens enfin à aller à l'hosto. Bilan : coup du lapin donc, nerfs cervicaux froissés, sternum félé, côtes cassées. Youpi.
Depuis, j'ai un peu du mal à envisager de remonter sur des skis. C'est bête, non ?

pacclerouge
Major
Messages : 1477
Inscription : mar. oct. 31, 2006 9:19 am
Localisation : Bosphore Blue

Re: Expérience personnelle, conclusions personnelles

Message par pacclerouge »

Celiel a écrit : En même temps, il y a 10 ans j'aurais sauté sur l'occasion de discuter, alors d'un coté je me dis que je le dois à l'ado blessée d'il y a 10 ans ...

Donc voilà. Je n'en ai encore parlé à personne de mon entourage, j'y réfléchissais cette nuit, et je me suis souvenue de ce topic : du coup je viens un peu vider mon sac ...!
Pas beaucoup d'alternatives :
- Soit tu en as besoin pour clore certains évènements de ton adolescence, là tu peux écrire.
- Soit tu n'en as pas besoin et donc laisse pisser.
"Quand on a pas de technique, il faut y aller à la zob."
Image

Avatar de l’utilisateur
canard de feu
Sergent
Messages : 601
Inscription : sam. mars 07, 2009 6:06 pm
Localisation : reims
Contact :

Re: Expérience personnelle, conclusions personnelles

Message par canard de feu »

Del Mar Aria a écrit :
Portgas D.Corona a écrit :Au fait quelqu'un va au Ski ici? ._.
Non. Et pourtant j'habite à la montagne.
Explication : il y a quatre ans, je skiais tranquillement vers chez moi, dans une station assez fréquentée mais pas en surcharge ce jour là. Il faisait beau, la neige était excellente, que du bonheur. Loulou était parti faire l'andouille sur un mur de bosses avec mon père. Normal.
Je descends ma piste tranquille, en serrant un peu sur la droite parce que la neige était meilleure à cet endroit. Je vois du coin de l'oeil un autre skieur descendre à toute allure la piste en prenant les bosses un peu n'importe comment, mais je ne m'inquiète pas outre mesure : la piste est large, je suis au bord, aucune chance de me le prendre.
Eh ben si. Et bien encore. Collision par derrière, moi qui part en vol plané... en dehors de la piste, dans le creux qui la longe. Gamelle monumentale, coup du lapin, souffle coupé, les skis qui me tombent sur la gueule (vive les épaisseurs, ça amortit), roulé boulé, atterrissage 6 mètres plus bas, piste non visible. Je suffoque et je râle avant de pouvoir retrouver ma voix et j'appelle. Personne. Ce connard s'était barré.
J'entends d'autres personnes descendre, j'appelle, sans résultat. Evidemment, pas de réseau, donc le téléphone n'a aucune utilité.
Pas de panique, tout va bien, je n'ai a priori rien de cassé, juste très très mal au sternum et aux côtes. Je suis remontée toute seule comme une grande en traînant mes skis et mes bâtons, puis à la station.
Comme une conne, j'ai continué à skier après avoir retrouvé mon mari et mon père (et j'ai bien dégusté), dans l'espoir notamment de retrouver l'abruti pour lui faire part de mon point de vue.
Retour à la maison atroce, douleurs multiples, difficultés à tourner la tête... Je consens enfin à aller à l'hosto. Bilan : coup du lapin donc, nerfs cervicaux froissés, sternum félé, côtes cassées. Youpi.
Depuis, j'ai un peu du mal à envisager de remonter sur des skis. C'est bête, non ?
Bah tu sais c'est un peu comme le premier KO en boxe ça fait peur mais bon la probabilité de te reprendre la même est réduite!!!
Donc si tu veux echange F5 à Reims contre appartement à la montagne pour une semaine!!!C'est très plat ici!!!
coin coin fire fire coin coin! Tremble le canard de feu est enfin là!

Avatar de l’utilisateur
San999
Okama
Messages : 7075
Inscription : ven. sept. 08, 2006 11:26 am
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: Expérience personnelle, conclusions personnelles

Message par San999 »

Celiel, vu que cela a encore l'air de t'affecter, tu devrais essayer de régler l'histoire. De toute façon, au pire, tu la jartes ensuite de ta liste d'amis et puis voilà. Vite fait bien fait. Image Ce topic réveille mon côté bisounours. (Mais loin de moi l'idée de vouloir concurrencer Shanks.

Del Mar Aria, facile à dire de ma part, mais il faut toujours remonter en selle. Après, c'est vrai que si le ski n'est pas essentiel à ta vie, ça vaut pas la peine de te forcer...
Moi, le joyeux et tout-puissant Phoenix Violet, je prends soin de mon afro des ténèbres! /o/
Image

Portgas D.Corona
Colonel
Messages : 1642
Inscription : mar. juin 10, 2008 9:54 pm

Re: Expérience personnelle, conclusions personnelles

Message par Portgas D.Corona »

Celiel : Vaudrait mieux que tu vides ton sac tant que t'en as l'occasion , sinon tu seras jamais apaisée de cette histoire. Ne rien ce serait la laisser en suspens et surement le regretter plus tard. T'as rien à perdre et t'as aucun compte à lui rendre , vas-y les yeux fermés :banzai: .
Pour l'histoire du ski , j'avoue que c'est dur de s'en remettre , il m'est arrivé presque la même chose en 5ème >_> j'y suis plus jamais retourné et maintenant que c'est la crise , v'là que j'ai envie d'en refaire.... :booh:
Image

Avatar de l’utilisateur
moreeg
Colonel
Messages : 1789
Inscription : lun. mars 06, 2006 1:30 pm
Localisation : Paris

Re: Expérience personnelle, conclusions personnelles

Message par moreeg »

Celiel, intéressante ton histoire. Je viens de supprimer définitivement mon compte facebook (je savais qu'on pouvait le désactiver mais la suppression définitive est bien cachée !). Les gens m'ont fatigué puis quand tu fais le ménage entre ceux qui ne sont pas tes amis, ceux à qui tu ne parles pas plus que ça, ou ceux qui sont inintéressants (d'un point de vue personnel), il ne te reste plus grand monde !

Par conséquent, si j'étais dans ton cas, je pense que j'aurais vu ce nouveau contact comme inutile et je n'aurais pas chercher plus loin. Mis à part pour demander pardon quand on est coupable de quelque chose, se justifier n'est pas forcément utile devant les gens qui ne t'apportent rien. (surtout que donner une baffe à un gosse qui te donne des coups de batte, c'est normal, et pour le reste, s'ils t'accusent de choses de manière injustifiée, bah...)

Bon ça c'est ce que j'aurais fait, mais si tu en dors pas, autant en parler avec elle et voir ce que ça donne.


Del Mar Aria, t'as réussi à skier quand même avec tout ça, t'as bien dû souffrir. Par contre la peur n'évite pas le danger, et tu as peu de chance de te reprendre un skieur irresponsable. Regarde le Canard ça le dérangerait pas lui ! lol

courage :content:

Edit: en relisant ton post, il t'a pas raté quand même !

Osheridan
Major
Messages : 1455
Inscription : sam. févr. 26, 2005 10:07 am
Localisation : A Lille, mais pas celle d'Hancock lol

Re: Expérience personnelle, conclusions personnelles

Message par Osheridan »

Canard de feu, si je t'avais pas lu je n'aurai jamais ecris ce qui s'est passé pour moi recemment. Tu as été capable de dire des choses horribles et douloureuses à la fois, tu m'as prouvé qu'on pouvait ecrire ce qui nous ait arrivé de grave.

D'un coté c'est tres intime et toujours recent alors j'espere que peu de monde liront mon post et ne feront de commentaire dessus

Il s'est passé cet été une chose tres grave personnellement, j'ai perdu la femme avec qui je partagé ma vie, 4 ans ensemble. Elle est partit suite à un type qui la draguait sur msn, j'ai rien vu venir et quand on a rompu au mois de juin j'ai pas realisé il m'a fallu un mois pour réaliser. A partir de ce moment là, la douleur était atroce, une terrible impression de manque, une douleur morale si puissante, pourtant j'avais deja connu le cas de rupture avec une fille que j'aimai, mais là la douleur morale en devenait meme physique , j'avais l'impression que mon coeur s'ecartelait alors j'essayais de m'enfoncer ma main droite dans mon coeur pour attenuer la douleur. Ca faisait si mal. Je pleurai tous les jours et j'etais enervé en permanence. Si enervé que je ne pouvais plus supporter les gens autour de moi.
Alors qu'est ce que j'ai fais? J'ai tout quitté.
Boulot, famille, amis, adresse. Je vivais à Montpellier et je me suis exilé à Lille où je ne connais absolument personne. Pour refaire ma vie, pour m'ecarter le plus loin possible de cette douleur que je ressentais à Montpellier.
La douleur bien entendu m'a suivi jusqu'à Lille, j'etais au bord du suicide c'etait au mois de septembre de cette année (enfin 2009) à ce moment là j'ai compris pourquoi des jeunes pouvaient se suicider et j'ai surtout compris la colere de ma petite cousine qui m'en avait enormement voulu quand je lui ai fait la morale sur son suicide. J'en suis pas au point de cautionner mais si j'avais pas été catholique mais athée il est clair que j'aurai disparu en septembre.
Enfin bref pour ne rien arranger, j'ai voulu m'inscrire à un club de karaté pour faire des rencontres et me faire des amis et aussi me renforcer moralement et physiquement. Manque de pot j'ai découvert apres avoir payé que ce n'etait pas vraiment du karaté mais du Free fight. Les entrainements sont super durs et je me suis fais exploser les jambes, les cotes mais surtout la cheville droite qui est toujours pas réparé depuis.
Bref les malheurs se sont enchainés jusqu'à la fin 2009. Je souhaite que 2010 sera pour moi une année formidable.
Frankyaku mon double disparu

Avatar de l’utilisateur
moreeg
Colonel
Messages : 1789
Inscription : lun. mars 06, 2006 1:30 pm
Localisation : Paris

Re: Expérience personnelle, conclusions personnelles

Message par moreeg »

Je pense que pas mal de monde peut comprendre. J'ai partagé 4 ans de ma vie avec mon ex aussi, la rupture était assez dure, et la relation une vraie tornade et c'est peu dire. Ça m'a fait grandir, ça m'a endurci sur certains points, adouci sur d'autres. En tout cas content que tu n'aies pas fait de bêtises.

Pour le free fight, soigne toi et fais ça avec des gens censés qui vont pas te taper dessus comme si tu étais un professionnel. J'ai fait de la boxe anglaise, et maintenant je fais du jujitsu brésilien et un peu de free avec des potes. Prends soin de toi. :content:

Répondre