One piece #56

Préfixé de [SPOIL] si nécessaire et sans informations dans le titre ;)
Avatar de l’utilisateur
Lord Kitetsu
Empereur
Messages : 8941
Inscription : jeu. mars 31, 2005 8:10 pm
Contact :

Re: One piece #56

Message par Lord Kitetsu » jeu. janv. 06, 2011 6:21 pm

Lord Kitetsu a écrit : Et le paternel, j'ai pas encore le tome, mais comme ça, ça me choque pas le moins du monde.
J'ai bien fait de réserver mon jugement, remarquez. J'ai lu le tome tout à l'heure, et au final, ça passe pas pour moi non plus. J'sais pas trop ce qu'il aurait convenu de mettre pour coller au japonais, et je sais pas non plus si d'un point de vue japonais, "oyaji" passe aussi mal que "paternel", mais non.
Image

Avatar de l’utilisateur
Acillatem
Vice Amiral
Messages : 2957
Inscription : dim. août 01, 2010 6:33 pm

Re: One piece #56

Message par Acillatem » jeu. janv. 06, 2011 7:17 pm

Tant qu'on évite papounet ou Daron, Kirk vivra encore.

Vu que les tomes sortent tout les trois mois, y a peut-étre moyen que le manga français rattrape l'anime japonais vu le nombre d'HS ou semi-filler qu'on va certainement se tapper dans l'anime. Disons dans moins de deux ans.

Avatar de l’utilisateur
kirk84
Capitaine
Messages : 1105
Inscription : dim. avr. 18, 2010 12:05 am

Re: One piece #56

Message par kirk84 » jeu. janv. 06, 2011 8:54 pm

Papounet...là je crois que j'aurai mangé mon tome :booh:
Sinon des trucs m'ont fait cligner des yeux, comme le "que la force soit avec toi" d'Inazuma et qui je suis sur, est une liberté prise par le traducteur, le "tu rigoles des genoux" de Bon clay qui passe très bien, le Gold D. Ace de Rouge qui est quand même assez énorme comme erreur sachant que le traducteur "devrait" avoir compris le truc maintenant d'autant plus que sur le bateau les pirates disent bien Gol D Roger et Sengoku dit bien Gold Roger donc... je vois pas pourquoi il a fait cette erreur. Et puis aussi l'erreur inquiétante lors de la présentation des amiraux, la traduction dit "ils sont au dessus de Ace et Sengoku," or ils sont en bas et on le voit bien 6 cases âpres. Inquiétant car ça confirme pour moi que le traducteur traduit sans avoir le volume japonais sous les yeux mais qu'il traduit juste le texte, texte qui doit être distribué par l'éditeur japonais je sais pas comment ça marche mais quand t'as le volume sous les yeux tu ne peux pas faire une telle erreur, c'est pas possible.

A part ça, volume vraiment excellent à tous les niveaux, Barbe noire et sa bande, Shilliew, Magellan le monstre, le moment d'Hannybal, la classe de Croco, l'humour de Baggy et co, le robot de cire, Jimbei dans l'eau, une sortie de prison qui défie l'imagination, les requins baleines, le sacrifice de Bon Clay, le mythique chapitre 550, et l'arrivée fracassante de Barbe Blanche et ses alliés.

Avatar de l’utilisateur
sff9
Vice Amiral
Messages : 2427
Inscription : mer. avr. 15, 2009 3:46 pm
Localisation : oui

Re: One piece #56

Message par sff9 » jeu. janv. 06, 2011 10:46 pm

kirk84 a écrit : Sinon des trucs m'ont fait cligner des yeux, comme le "que la force soit avec toi" d'Inazuma et qui je suis sur, est une liberté prise par le traducteur
Sylvain Chollet est forcément fan de Star Wars, vu qu'il y avait déjà fait référence avec le «côté obscur de la force» de Teach au chapitre 441 (tome 46), dont je ne pense pas non plus qu'il soit présent dans la VO (ça reste à vérifier, quand même).
Gloire à qui, loin de tout idéal sacro-saint,
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins.

Avatar de l’utilisateur
gégé yokko
Chef d'Etat Major
Messages : 6523
Inscription : ven. févr. 24, 2006 3:28 am

Re: One piece #56

Message par gégé yokko » jeu. janv. 06, 2011 11:04 pm

Paternel ? En référence au lien de BB et ses hommes je présume. Me demande si patriarche n' aurait pas été plus classe. Mais tout simplement Père ca passait tranquille.
Burn in Hell Disney, just burn :evil

Avatar de l’utilisateur
Lord Kitetsu
Empereur
Messages : 8941
Inscription : jeu. mars 31, 2005 8:10 pm
Contact :

Re: One piece #56

Message par Lord Kitetsu » ven. janv. 07, 2011 12:31 am

Mais c'est bien sûr ! C'est pour ça qu'il dit Paternel ! C'est maintenant évident !
Image

Kaizoku Luffy
Moussaillon
Messages : 10
Inscription : sam. févr. 27, 2010 11:55 pm

Re: One piece #56

Message par Kaizoku Luffy » sam. janv. 08, 2011 3:13 pm

shikamaruadoratrice a écrit :compte prix j'ai beaucoup a me plaindre alors
la ou j'ai acheté régulièrement,il est déjà a 7 euros
a la fnac ou je prenais avant le prix a toujours été 7euros 25
en fin de compte,cela me revient moins chère au Cora qui le prix est de 6 euros 93
en Belgique tout est chère.
mais question couverture,je préféré celle-ci a celle du tome 55
Je sais pas si tu habites à Liège, mais dans la galerie de l'Opéra, au second étage chez Mangamania il y a des tomes vendus à 6.00€ ce qui était le moins cher.. le prix initial sur l'étiquette étaient de 7.50€ je pense, il me la fait à 6.00€.. Maintenant vaut mieux pas lui demander pourquoi, s'il venait à augmenter .. :urg:

Mais personnellement, moi les tomes de chez Glénat, ça cumule trop.. Et au final j'en ai pour 100 euros voir + d'achats.. C'est cher, j'ai préféré stocker mes épisodes de One Piece dans mon dd externe que j'ai acheté hier.. :search:
Image

Avatar de l’utilisateur
RMR
Sergent
Messages : 599
Inscription : dim. nov. 18, 2007 11:51 am

Re: One piece #56

Message par RMR » dim. janv. 09, 2011 12:58 am

Tome lu. J'ai deux petites remarques sur la traduction.

En premier lieu, le "Lui et moi, on a le sang du plus grand criminel au monde qui circule dans nos veines..." d'Ace qui devient dans le flashback de ce tome "Lui et moi, on a le sang des plus grands criminels au monde qui circule dans nos veines...". Forcément, en sachant ce qu'il en était réellement, le traducteur à rectifié le tir, dommage que ce soit un peu tard et que le changement "mine de rien" fait un peu "flagrant délit de méconnaissance de la suite". C'est pas une critique, hein, juste une constatation. Je suppose que le traducteur n'avait pas moyen de savoir ce qu'il en était réellement à cette époque et comme la version japonaise est volontairement ambigüe (pour le secret), il ne pouvait pas deviner que ça collerait pas... L'idéal aurait été un "Lui et moi, on a du sang de grand criminel mondial qui circule dans nos veines...", qui aurait conservé le mystère tout en permettant aussi le twist en version française. Encore fallait-il voir le coup venir.

L'autre remarque concerne une tirade de Shiryû/Shiliew. "Je peux vous dire que vous revenez de loin. Si je n'étais pas passé par ici avec un antidote, vous y passiez tous les quatre." Il me semble me souvenir que dans la version originale, il y avait ambigüité sur à qui était destiné cette phrase, Teach et ses hommes ou juste les hommes de Teach, et que cela avait même provoqué des débats houleux sur les possibilités du fruit de Teach de le protéger du poison. Or, à la façon dont le rapporte le traducteur Glénat, il n'y a aucune ambigüité. Les quatre sont Burguess, Auger, Doc Q et Lafitte, qui justement apparaissent successivement dans quatre cadres avec leurs commentaires suite à cette réplique. Alors qu'en est-il ? Cette réplique de Shiliew n'est-elle finalement pas si obscur qu'on a bien voulu le penser et Teach aurait donc bien la capacité de se protéger du poison avec lequel il est entré en contact ?

Pour terminer et rebondir sur le "paternel", l'expression en elle-même pourrait se justifier, ce n'est pas encore un mot complétement désuet. Mais la façon dont il est employé n'est, je crois, de loin pas la plus courante. Sans aucune source, de ma seule expérience personnelle, j'ai l'impression que "paternel" ne s'utilise qu'à la troisième personne. "Mon paternel m'a demandé de venir." "Le paternel te demande." Mais pas comme une interjection. "Hé, paternel, tu fais quoi ?". Or, là, Ace balance un "paternel" à l'adresse de Newgate, le paternel en question, et c'est ce mode d'utilisation qui me laisse une drôle d'impression, pas le mot en lui-même.

Avatar de l’utilisateur
sff9
Vice Amiral
Messages : 2427
Inscription : mer. avr. 15, 2009 3:46 pm
Localisation : oui

Re: One piece #56

Message par sff9 » dim. janv. 09, 2011 2:22 am

RMR a écrit :L'idéal aurait été un "Lui et moi, on a du sang de grand criminel mondial qui circule dans nos veines...", qui aurait conservé le mystère tout en permettant aussi le twist en version française. Encore fallait-il voir le coup venir.
Encore mieux selon moi : «Lui et moi, on a le sang d'un des plus grands criminels au monde qui circule dans nos veines...»
RMR a écrit : Pour terminer et rebondir sur le "paternel", l'expression en elle-même pourrait se justifier, ce n'est pas encore un mot complétement désuet. Mais la façon dont il est employé n'est, je crois, de loin pas la plus courante. Sans aucune source, de ma seule expérience personnelle, j'ai l'impression que "paternel" ne s'utilise qu'à la troisième personne. "Mon paternel m'a demandé de venir." "Le paternel te demande." Mais pas comme une interjection. "Hé, paternel, tu fais quoi ?". Or, là, Ace balance un "paternel" à l'adresse de Newgate, le paternel en question, et c'est ce mode d'utilisation qui me laisse une drôle d'impression, pas le mot en lui-même.
Complètement d'accord, le mot me choque pas mais c'est son utilisation qui est vraiment louche.
Gloire à qui, loin de tout idéal sacro-saint,
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins.

Avatar de l’utilisateur
Monkey D
Capitaine Corsaire
Messages : 11271
Inscription : lun. oct. 14, 2002 8:52 am
Localisation : dans toutes les bonnes auberges
Contact :

Re: One piece #56

Message par Monkey D » dim. janv. 09, 2011 1:25 pm

RMR a écrit :L'autre remarque concerne une tirade de Shiryû/Shiliew. "Je peux vous dire que vous revenez de loin. Si je n'étais pas passé par ici avec un antidote, vous y passiez tous les quatre." Il me semble me souvenir que dans la version originale, il y avait ambigüité sur à qui était destiné cette phrase, Teach et ses hommes ou juste les hommes de Teach, et que cela avait même provoqué des débats houleux sur les possibilités du fruit de Teach de le protéger du poison. Or, à la façon dont le rapporte le traducteur Glénat, il n'y a aucune ambigüité. Les quatre sont Burguess, Auger, Doc Q et Lafitte, qui justement apparaissent successivement dans quatre cadres avec leurs commentaires suite à cette réplique. Alors qu'en est-il ? Cette réplique de Shiliew n'est-elle finalement pas si obscur qu'on a bien voulu le penser et Teach aurait donc bien la capacité de se protéger du poison avec lequel il est entré en contact ?
J'avais pas fait gaffe mais effectivement c'est étrange...dans la mesure où il me semble que comme tu dis, dans la vo Shiliew ne précise pas le nombre de personnes à qui il s'adresse ni rien...Je pense que Sylvain Chollet est allé un peu vite en besogne pour le coup (p'tet que dans l'image concerné on voyait les 4 compagnons de Teach et que donc, il s'est dit que la phrase ne concernait qu'eux et pas leur capitaine...)
Image

Répondre