Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories.
Avatar de l’utilisateur
Celiel
Verte Lanterne
Messages : 2787
Inscription : sam. janv. 12, 2008 1:37 pm
Localisation : Les marches oranges - amphi DD

Re: Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Message par Celiel »

N'as tu donc pas suivi ? Il faudrait d'abord qu'on fasse 1 ou plusieurs enfants !
The earth is a bitch We've finished our news Homo Sapiens have outgrown their use
All the strangers came today And it looks as though they're here to stay
(David Bowie)

Avatar de l’utilisateur
Sir Etienne
Amiral
Messages : 3933
Inscription : lun. nov. 03, 2008 9:07 pm

Re: Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Message par Sir Etienne »

Celiel a écrit :Et j'aurais répondu qu'à mon avis, l'amour est une raison comme une autre de se reproduire, mais à mon avis pas la seule (quand bien même ce n'est pas, en soi, une mauvaise raison).
Pour Schopenhauer, l'amour c'est la reproduction. A partir de là, dire que l'amour est motivé par d'autres raisons signifie qu'il faut une définition précise de l'amour.
Celiel a écrit :
Sir Etienne a écrit :Je m'en moque perso q'une bande d'inconnus toujours plus nombreux soient en train de se perdre.
:confused .... Oooooké.... donc, divorcer, c'est se perdre ? bon à savoir !
Je parlais d'une manière générale quand TDS estime qu'un comportement est bizarre.
Celiel a écrit :J'en profite juste pour le dire, parce que c'est qquechose qui m'agace régulièrement quand je te lis, mais tes réponses sont toujours comme ça, dis donc, sur le pouce (et ça serait bien que ça évolue).... "le gris est une jolie couleur *smiley*". Pour l'argumentation, on repassera (c'est à dire que tu dis à la fois tout et rien, pratique mais pas particulièrement constructif).
Hum. Bah quand j'ai rien à dire de plus... Mais j'en prends note.
Celiel a écrit :
Sir Etienne a écrit :Liberté, sécurité, propriété. Voilà mes valeurs socles.
Pouah (c'est juste en passant).
La liberté est une belle valeur. Le reste est indispensable au bon fonctionnement au sein d'une société.
Celiel a écrit :Effectivement, cela mériterait un développement de la part de TDS qui se contente du mot "fléau", comme si on allaient tous se dire que les enfants de divorcés étaient des êtres malheureux et traumatisés, sans remettre ce présupposé en question.
Exact. Dire que les divorces sont des fléaux, ce n'est pas expliquer pourquoi.

Avatar de l’utilisateur
Zhatan
Chef d'Etat Major
Messages : 5250
Inscription : dim. août 30, 2009 7:56 pm

Re: Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Message par Zhatan »

Pour Schopenhauer, l'amour c'est la reproduction. A partir de là, dire que l'amour est motivé par d'autres raisons signifie qu'il faut une définition précise de l'amour.
Ce qui est quand même d'une pauvreté incroyable.
L'amour peut être un vecteur par lequel la reproduction de l'espèce est assurée. Mais rien ne dit que ce soit mécanique, automatique, facile, optimal... etc.
Hum. Bah quand j'ai rien à dire de plus... Mais j'en prends note.
+1 à Celiel d'ailleurs
Je l'ai d'ailleurs dit plusieurs fois. Mais bon.
« Tout en respectant les femmes, on peut aussi accepter de les frapper. » - Lord Kitetsu, dit "le gentleman
Nouveau ! (28/09) https://adroiteetagauche.wordpress.com/ ... us-serons/

Avatar de l’utilisateur
Celiel
Verte Lanterne
Messages : 2787
Inscription : sam. janv. 12, 2008 1:37 pm
Localisation : Les marches oranges - amphi DD

Re: Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Message par Celiel »

Je désorganise un peu les quotes pour commencer par ça :
Sir Etienne a écrit :
Celiel a écrit :J'en profite juste pour le dire, parce que c'est qquechose qui m'agace régulièrement quand je te lis, mais tes réponses sont toujours comme ça, dis donc, sur le pouce (et ça serait bien que ça évolue).... "le gris est une jolie couleur *smiley*". Pour l'argumentation, on repassera (c'est à dire que tu dis à la fois tout et rien, pratique mais pas particulièrement constructif).
Hum. Bah quand j'ai rien à dire de plus... Mais j'en prends note.
Donc en gros, quand tu ne dis rien (parce qu'une citation à coté de la plaque, ou une petite phrase pirouettesque, pour moi, ce n'est rien), c'est que tu n'as rien à dire. Autant ne rien dire.
Sir Etienne a écrit :
Celiel a écrit :Et j'aurais répondu qu'à mon avis, l'amour est une raison comme une autre de se reproduire, mais à mon avis pas la seule (quand bien même ce n'est pas, en soi, une mauvaise raison).
Pour Schopenhauer, l'amour c'est la reproduction. A partir de là, dire que l'amour est motivé par d'autres raisons signifie qu'il faut une définition précise de l'amour.
Cette réponse est un bon exemple : je me suis donnée la peine de résumer ce que j'ai retenu et que je pense avoir compris de la pensée de Schopenhauer sur ce sujet (il en a quand même écrit qques pages, si ça tenait en une phrase il ne se serait pas fatigué), et au lieu de me dire si j'ai raison ou si je suis totalement à coté de la plaque (ce que j'envisage sans peine, et puisque j'ai un spécialiste sous la main, j'avoue que j'étais curieuse de savoir si j'avais bon), tu ne réagis qu'à ce qui vient de moi, pour me répondre un truc sans queue ni tête (enfin, en tout cas, j'ai pas compris : pourquoi définir l'amour, quel besoin s'il suffit de dire que l'amour c'est la reproduction ? C'est moi qui suis bête, ou... ? j'ergote peut être, mais c'est important d'être précis). Soit tu prends le temps de répondre pour de vrai, et tu m'expliques que Schopenhauer dit que l'amour est motivé par la reproduction, et que si on rejette cette théorie, il faut proposer d'autres hypothèses (c'est ça que tu voulais dire ? j'ai l'impression que tu prends tes interlocuteurs pour des télépathes, mais, éh, on est pas dans ta tête, tu sais, ça vaut le coup d'expliciter un minimum.), d'autre moteurs, soit t'as juste rien à dire (ce qui semble être le cas, quand tu réponds ça).
Enfin bon, je dis ça, c'est sans animosité aucune, hein, moi aussi quand j'avais 20 ans, je pensais que j'avais compris le monde (pfoh, c't'argument de vieux que je déteste !!), et j'ai gardé certaines convictions de cette époque. Et bon, honnêtement, je ne remet pas du tout en question le fait que tu puisses avoir des choses à m'apprendre, parce que tu as surement lu bien plus que moi (ou peut être plutôt tu n'as pas lu les mêmes choses que moi), je n'accorde aucune importance à l'âge, et je ne crois pas en la "maturité", mais pour que je te prennes au sérieux, il faudrait déjà que tu répondes sérieusement dans les débats. Une ligne en réponse à un paragraphe, désolée, mais c'est du par dessus la jambe. Tu débats en dilettante.
Sir Etienne a écrit :
Celiel a écrit :
Sir Etienne a écrit :Je m'en moque perso q'une bande d'inconnus toujours plus nombreux soient en train de se perdre.
:confused .... Oooooké.... donc, divorcer, c'est se perdre ? bon à savoir !
Je parlais d'une manière générale quand TDS estime qu'un comportement est bizarre.
Ouais, je m'en doutais un peu, mais ça tombait bizarrement dans la discussion.

Bref, on attend toujours la réponse du principal intéressé ! J'ai résumé le débat (ou disons, le post d'ouverture de TDS) à des collègues aujourd'hui, elles ont halluciné.
The earth is a bitch We've finished our news Homo Sapiens have outgrown their use
All the strangers came today And it looks as though they're here to stay
(David Bowie)

Avatar de l’utilisateur
Sir Etienne
Amiral
Messages : 3933
Inscription : lun. nov. 03, 2008 9:07 pm

Re: Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Message par Sir Etienne »

Celiel a écrit :Donc en gros, quand tu ne dis rien (parce qu'une citation à coté de la plaque, ou une petite phrase pirouettesque, pour moi, ce n'est rien), c'est que tu n'as rien à dire. Autant ne rien dire.
:cry

Celiel a écrit :Cette réponse est un bon exemple : je me suis donnée la peine de résumer ce que j'ai retenu et que je pense avoir compris de la pensée de Schopenhauer sur ce sujet (il en a quand même écrit qques pages, si ça tenait en une phrase il ne se serait pas fatigué), et au lieu de me dire si j'ai raison ou si je suis totalement à coté de la plaque (ce que j'envisage sans peine, et puisque j'ai un spécialiste sous la main, j'avoue que j'étais curieuse de savoir si j'avais bon), tu ne réagis qu'à ce qui vient de moi, pour me répondre un truc sans queue ni tête (enfin, en tout cas, j'ai pas compris : pourquoi définir l'amour, quel besoin s'il suffit de dire que l'amour c'est la reproduction ? C'est moi qui suis bête, ou... ? j'ergote peut être, mais c'est important d'être précis).
Mais tu avais raison :wink Mais ce que je veux dire c'est que pour Schopenhauer, l'amour et l'attirance sexuelle ne font qu'un. Schopi ne conçoit pas l'amour autrement. Et dire comme toi que l'amour est ça plus quelque chose c'est sortir du paradigme de Schopi.
En gros amour=sexe, sauf que pour toi sexe + ? = amour. Ce qui fait de l'amour quelque chose de radicalement différent et moi ce qui qu'intéresse c'est le ?
Celiel a écrit : mais pour que je te prennes au sérieux, il faudrait déjà que tu répondes sérieusement dans les débats. Une ligne en réponse à un paragraphe, désolée, mais c'est du par dessus la jambe. Tu débats en dilettante.
Je m'amuse un peu aussi ^^ Mais vous êtes exigeants dans les débats visiblement :biggrin
Celiel a écrit :Bref, on attend toujours la réponse du principal intéressé ! J'ai résumé le débat (ou disons, le post d'ouverture de TDS) à des collègues aujourd'hui, elles ont halluciné.
Quel succès pour TDS ;)

Avatar de l’utilisateur
Zhatan
Chef d'Etat Major
Messages : 5250
Inscription : dim. août 30, 2009 7:56 pm

Re: Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Message par Zhatan »

Je m'amuse un peu aussi ^^ Mais vous êtes exigeants dans les débats visiblement :biggrin
Non.
Mais pour qu'il y ait débat, il faut débattre.
« Tout en respectant les femmes, on peut aussi accepter de les frapper. » - Lord Kitetsu, dit "le gentleman
Nouveau ! (28/09) https://adroiteetagauche.wordpress.com/ ... us-serons/

Avatar de l’utilisateur
Sir Etienne
Amiral
Messages : 3933
Inscription : lun. nov. 03, 2008 9:07 pm

Re: Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Message par Sir Etienne »

Si on reprend le cas décrit plus haut :
Sir Etienne a écrit :
TDS a écrit :
Sir Etienne a écrit :Après tout, quelle importance que des inconnus divorcent ? Ils font bien ce qu'ils veulent. Je suis pas leurs parents et leurs gosses ne sont pas les miens.
Nous n'avons pas la même conception de la société Etienne, tu le sias bien; tu considère la société comme un amas d'individus (tu es libéral donc forcément), je la considère comme un tout. Je ne suis pas libéral, tu as fini par le comprendre.
Et bien ma position est plus simple. Ce relativisme peut rebuter mais j'estime que le gris est une belle couleur :p
On me reproche de ne pas en dire assez. Mais en même temps TDS botte en touche et ne répond pas à ma question "on est trop différent, on peut pas se comprendre". Qu'est-ce que vous voulez que je réponde ?

Avatar de l’utilisateur
Waweed
Marin
Messages : 446
Inscription : lun. avr. 21, 2014 1:00 pm

Re: Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Message par Waweed »

Sir Etienne a écrit : On me reproche de ne pas en dire assez. Mais en même temps TDS botte en touche et ne répond pas à ma question "on est trop différent, on peut pas se comprendre". Qu'est-ce que vous voulez que je réponde ?
Commencer à lui expliquer pourquoi deux personnes à l'opposé de l'une et de l'autre peuvent malgré tout se comprendre ? Grâce à la tolérance et l'ouverture d'esprit notamment ?

Lord Kitetsu
Empereur
Messages : 8970
Inscription : jeu. mars 31, 2005 8:10 pm
Contact :

Re: Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Message par Lord Kitetsu »

L'amour, c'est le sexe bien sûr, mais c'est aussi ce petit truc en plus. La complicité, l'amitié, l'humour, la compréhension, le soutien, l'envie de passer du temps, de développer... Pas seulement le sexe, loin de là.

Pour ce qui est du mariage, je trouve que c'est pas une nécessité. J'ai jamais compris cette envie de dire "je suis avec cette personne pour toute la vie". Si je change d'avis ou si je me rends compte que j'ai changé ou qu'elle a changé, je suis un peu dans la merde quand même. C'est peut-être mon côté pragmatique qui me fait dire ça, ceci étant.
Image

Subtil
Lieutenant
Messages : 992
Inscription : jeu. août 27, 2009 10:35 pm

Re: Le mariage d'amour est le fléau de notre société

Message par Subtil »

Juste pour apporter un petit peu de substance au débat, j'aimerai rappeler que l'amour sans sexe existe bel et bien, et que le sexe sans amour existe aussi :lol
Note: Ne pas oublier le pari avec Linky. J'y joue ma signature.

Répondre